24 février 2006

Laissez...

Photo : Lio.D * Ils vont prier à Samarcande Sur le tombeau d'un poète saoul Dans les hivers de la Finlande Où crisse la neige à pas de loup. * Ils vont marcher dans les déserts Fouler la dune en andalou, Raisin grenade  d'Alambra Dans les bras d'un soleil fou. * Et pour sourire dans les artères D'une ville au sang de Marmara Où des esclaves adultères Portent un collier de Sahara, * Ils ouvrent les yeux aux miroirs Des mosquée de la ville fermée, L'ombre y fait un grand... [Lire la suite]
Posté par Le promeneur à 14:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 février 2006

Vieille montre (fin)

Pour retrouver le début de l'histoire : cliquer sur  Le début de l'histoire. * La fin: Comme il arrive dans la vie, je fus un jour confronté à une situation pénible concernant un être qui m'était très proche. Il y a quelques semaines en effet, j'appris que mon meilleur ami était très malade. Je n'avais pas revu Alain depuis plus d'un an car il habitait en province et la vie professionnelle que je menais ne s'accordait guère aux moments de détente propices à des retrouvailles. Cependant, nous étions... [Lire la suite]
Posté par Le promeneur à 12:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 février 2006

Cycle Ultime (Part III)

-Il faut les éloigner du Gaia, dit la voix tranquille d’Agnella dans l’oreille de chacun des pilotes de son escadrille. On frappe et on se tire. Ok ? Tactique de Hanborn. -Bien reçu, répondirent chacun des jeunes pilotes. « Ils sont calmes, pensa Agnella, tant mieux. On ne fait rien de bon dans la panique » Les huit chasseurs frappés d’un cercle d’or sur l’aile gauche, plongèrent dans la mêlée. Agnella fut presque surprise de la rudesse des vibrations des faisceaux mitrailleurs dans les commandes de l’appareil: il n’y avait pas... [Lire la suite]
Posté par DorianeGray à 11:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 février 2006

Cycle Ultime (Part II)

Le « woup woup » caractéristique de l’alerte avait mis tout l’équipage du Gaia en transe. Chacun avait rejoint son poste de combat dans un calme tout relatif. Agnella fit les dernières recommandations d’usage à ses pilotes et tous, après une brève accolade, montèrent à bord de leur chasseur respectif. Agnella s’appuya contre le dossier de son siège ergonomique, deux bras rembourrés descendirent doucement la plaquant contre le dossier. Puis, elle s’accorda cinq secondes de répit. Elle pensa très fort à son père. La petite maison basse... [Lire la suite]
Posté par DorianeGray à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2006

Cycle Ultime (part I)

                                                                    Ils avaient fondu sur nous comme les sauterelles sur un champs de céréales : Par milliers, annihilant tout sur leur passage. Ne laissant que silence derrière eux. Ils avaient d’abord attaqués les colonies lointaines, trop... [Lire la suite]
Posté par DorianeGray à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2006

La Sirène

.Elle attend le marin dans un miroitement,D’écailles couleur d’opales iridescentes,Se mirant inlassablement au miroir d’océan,Sous le pâle reflet d’une Lune naissante.Elle lisse ses longs cheveux d’un rouge corail,Ondulants sur sa peau bleu vert changeant,A son cou pendent l’or et le rubis des médailles,Trouvées aux ventres des galions d’antan.C’est une dame sans merci pour l’homme,Pour l’impudent qui la croit posséder,Ses baisers étourdissants ne sont en somme,Qu’avant-goût de la mort qu’elle va souffler.Car la sirène prend... [Lire la suite]
Posté par DorianeGray à 15:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

15 février 2006

Amie

Mon amie porte la chance Aux lèvres de ses yeux Elle sait découdre l'absence Avec des regards simples, Ceux qui n'ont pas d'importance Ceux qui n'ont pas l'insolence De dire ce qui est mieux. * Mon amie porte l'aisance Aux paupières de sa bouche Où battent en silence Les mots avoués, Les mots simples Ceux qui regardent l'importance De coudre la présence Au delà de la couche. * Mon amie est une femme ,parfois Un homme est mon amie aussi bien, Mère-frère-soeur-aman d'âme mille... [Lire la suite]
Posté par Le promeneur à 13:09 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
11 février 2006

...

* Sortez moi de là Je n'en veux pas, Disait l'ange déchu Aux ailes déchirés. Mais les zélés servants Emportent l'âme au vent Vers son jugement dernier. Ainsi tous nous serions En prison de nos fautes , Porteur de nos frissons Au roi et son talion... * Où sont ces dieux humains Des antiques fontaines Qui nous tendaient la main Pour chanter les saisons? Coupables d'exister Nous inventons la haine Dans un ciel éclaté.
Posté par Le promeneur à 23:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 février 2006

A fond perdu

Quelle est la valeur du don , même de soi , s'il est tant montré qu'on ne peut y lire qu'une volonté de gain differée ? Ce n'est tout simplement pas un don, mais un investissement. "regardez comme je suis beau, belle. Je suis important.Je veux être désiré de tous." J'ai lu tant de "noblesse" avouée dans les lignes d'amants ou d'amis magnifiques qui  montrent leur don sublime sur le net ,pour comprendre ensuite qu'un mois l'autre l'adresse n'était plus la même. Longtemps, cela m'a dégouté car... [Lire la suite]
Posté par Le promeneur à 08:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
09 février 2006

Entre chien et loup...

Un an dans ta tanière , loup déchu, tu lèchais ta blessure, en chien transformé par les chien, par rien ,que le paraître de te savoir vendu. Tu portes le clou dans ton poitraille de bête , féroce et faible à mordre toutes les mains , les tendres et les dures. Traqué jusque dans la faute d'exister , fauve, tu dis : "Toute blessure profonde demandent si aimer est un crime contre soi. Je deviendrai le sujet de moi-même , comme si ma fourrure brûlée cachait encore l'autre  qui se sait, la part ... [Lire la suite]
Posté par Le promeneur à 19:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]