16 avril 2006

Et pourtant c'est poème d'amitié...

* Posé sur tes lèvres en tremblante effusion Le mot qui n’ose pas chuchote la passion Et il crie en silence de peur de t’effrayer Il court sur ta peau en effluves nacrées * Va, souffle et ne dis pas ,respire la fusion          Du silence au silence dans la braise sacrée,       Oublie l'interdit, les pieuses condamnations                    Ose un pas de danse sur de nouveaux sentiers. ... [Lire la suite]
Posté par Le promeneur à 18:03 - - Commentaires [12] - Permalien [#]