21 avril 2006

On achève bien les chevaux...

Ils entrent. Et l’odeur est comme un uppercut qui les cueille à l’angle de la mâchoire, de son indicible violence. Pendant une seconde, ils sont sonnés, hésitants, incrédules. Puis, presque en se jouant, l’odeur les rattrape, s’insinue aux naseaux. Alors la fuite les saisit à son tour, sauvagement, aux tripes, et plus profondément encore, à l’instinct. Elle les envahit et les possédant tout entiers, les rends fous. Ils ruent, renâclent, se débattent, se cabrent, leur chair se rebelle dans chacun de ses atomes terrifiés... [Lire la suite]
Posté par DorianeGray à 15:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

17 février 2006

Cycle Ultime (Part II)

Le « woup woup » caractéristique de l’alerte avait mis tout l’équipage du Gaia en transe. Chacun avait rejoint son poste de combat dans un calme tout relatif. Agnella fit les dernières recommandations d’usage à ses pilotes et tous, après une brève accolade, montèrent à bord de leur chasseur respectif. Agnella s’appuya contre le dossier de son siège ergonomique, deux bras rembourrés descendirent doucement la plaquant contre le dossier. Puis, elle s’accorda cinq secondes de répit. Elle pensa très fort à son père. La petite maison basse... [Lire la suite]
Posté par DorianeGray à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2006

Cycle Ultime (part I)

                                                                    Ils avaient fondu sur nous comme les sauterelles sur un champs de céréales : Par milliers, annihilant tout sur leur passage. Ne laissant que silence derrière eux. Ils avaient d’abord attaqués les colonies lointaines, trop... [Lire la suite]
Posté par DorianeGray à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2006

...

* Sortez moi de là Je n'en veux pas, Disait l'ange déchu Aux ailes déchirés. Mais les zélés servants Emportent l'âme au vent Vers son jugement dernier. Ainsi tous nous serions En prison de nos fautes , Porteur de nos frissons Au roi et son talion... * Où sont ces dieux humains Des antiques fontaines Qui nous tendaient la main Pour chanter les saisons? Coupables d'exister Nous inventons la haine Dans un ciel éclaté.
Posté par Le promeneur à 23:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 février 2006

Entre chien et loup...

Un an dans ta tanière , loup déchu, tu lèchais ta blessure, en chien transformé par les chien, par rien ,que le paraître de te savoir vendu. Tu portes le clou dans ton poitraille de bête , féroce et faible à mordre toutes les mains , les tendres et les dures. Traqué jusque dans la faute d'exister , fauve, tu dis : "Toute blessure profonde demandent si aimer est un crime contre soi. Je deviendrai le sujet de moi-même , comme si ma fourrure brûlée cachait encore l'autre  qui se sait, la part ... [Lire la suite]
Posté par Le promeneur à 19:48 - - Commentaires [3] - Permalien [#]