14 mai 2006

Nausicaa

Elle Tresse Le sable de la dune Avec l'écume de mes rêves, Mon Enchanteresse. On partira dès l'aube Avec nos malles A malice A délice A vice. Je dormirai dans sa pelisse Jusqu'au bord de son désir. "Il est tôt, viens Ulysse"
Posté par Le promeneur à 12:20 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

23 avril 2006

Doux Rêveur

Photo Angelica . . Arrêtes de courir, tu ne fais que tomber, De Charybde en scillant, sur tes larmes épicées Arrêtes, fou d’amour, de vouloir m’attraper J’ai mal aux genoux, à te faire des croche-pieds. Tu ressembles à un enfant, au matin de Noël Et tes yeux, comme ton sourire, brillent tout pareil Quand on murmure velours, et soie et dentelles Mais les « Je t’aime » toujours ont des matins cruels. Moi, toute petite, erratique, je tremble et j’effroi Tu sais bien, tu sais... [Lire la suite]
Posté par DorianeGray à 20:47 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
23 avril 2006

au cabaret des ombres douces...

Au cabaret des ombres douces J'ai pris ta main comme un serpent Elle se lovait en lumière rousse Et sinuait de doigts coupants * Au cabaret des ombres douces Ongles tendus rouge carmin Comme un serpent j'ai pris ta main Bague serment cerclant le pouce * Au cabaret des ombres douces Tu m'a griffé en deux secousses Le coeur, la peau  et puis la main, Serpent de doigts rouge carmin. * Et maintenant le sang satin Coule de ma main qui éclabousse Ta dentelle noire de lutin Au... [Lire la suite]
Posté par Le promeneur à 11:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 avril 2006

il est là

Comme dans un rêveLe printemps m'a emporté,L'ombre fait la trêve
Posté par Le promeneur à 10:23 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
22 avril 2006

Poéme à l'aimée

...en vérifiant les mots-clés de la Barquette, j'ai vu qu'un visiteur (teuse?) était arrivé ici par "poéme sur les geisha". J'ai pensé à ce tout petit texte écrit il y a bien longtemps, pas très abouti malgré sa double-rime. Mais pas laid quand même. . Oh ta nuque pâle, ta tête inclinée,Grâce de vestale lorsque tu sers le thé. Ta nuque d’opale sur laquelle s’est poséUn délicat pétale, de fleur de cerisierSa blancheur végétale ne sera jamaisQue charbon sale, sur la neige jetéA ton cou lilial, rien ne se... [Lire la suite]
Posté par DorianeGray à 13:24 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
16 avril 2006

Et pourtant c'est poème d'amitié...

* Posé sur tes lèvres en tremblante effusion Le mot qui n’ose pas chuchote la passion Et il crie en silence de peur de t’effrayer Il court sur ta peau en effluves nacrées * Va, souffle et ne dis pas ,respire la fusion          Du silence au silence dans la braise sacrée,       Oublie l'interdit, les pieuses condamnations                    Ose un pas de danse sur de nouveaux sentiers. ... [Lire la suite]
Posté par Le promeneur à 18:03 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

09 avril 2006

SILENCE

. Viens le temps du Lieu Haut-Lieu Je vous dis Adieu.
Posté par DorianeGray à 09:40 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
06 avril 2006

Désir

. Au fond d’émois, Il y a un loup sauvage qui mord Une bête en-dedans qui me dévore Incandescente comme un astre Dont la chaleur brûle et me tord Et c’est une maladie qui s’étends Se dilate en moi, me dévaste Toujours plus loin, toujours plus fort Dans chaque soupir, chaque pore. L’envie de toi me carnivore Mange toute la chair de mon corps Assèche mes larmes et mon sang Me réduit en cendre d’or. Et mon cœur qui bat bien trop fort Se brisera juste à l’aurore De ne pas t’avoir... [Lire la suite]
Posté par DorianeGray à 14:24 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
06 mars 2006

Passereaux

Photo Bernard Mugica . Ils dansent Comme des boules de Noël Posés sur l’escarpolette Les branches du grand cèdre libanais Bleues, jaunes, vert qui crie Taché sanglant… Masqués, chapeautés de suie Ou de lapis-lazuli. Derrière le mur limpide de la fenêtre Femme de Loth, je les observe Ils glissent en funambules Sur le fil détendu du linge absent Passerelle à passereaux Qui sautillent et trillent, se chamaillent Battent de l’aile électrique S’inquiètant d’un volet qui bat… ... [Lire la suite]
Posté par DorianeGray à 07:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
05 mars 2006

Entre l'écume

Lio.D * Entre l'écume et son phare d'eau, Des corbeilles de vagues  froissées Enchevêtraient le fer Aux frisson des villes endormies. Et nous rêvions la peau des gazelles de mer Au coeur de la nuit, Entre l'écume et son phare d'eau. * A l'ombre des citadelles , Cloué comme un O Entre l'écume et son phare d'eau, Je griffais mes poèmes  à l'ancre des poubelles Servant mille fois le même refrain. * C'était pourtant la ligne de nos  mains Encordant l'océan à la... [Lire la suite]
Posté par Le promeneur à 09:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]