15 avril 2006

Une histoire de marins...

vaguelibrededroit

" A des hommes gratifiés d'un sursis par sa dédaigneuse miséricorde, la mer immortelle confère en sa justice le privilège totale d'une agitation souhaitée. Dans l'infinie sagesse de sa grâce il ne leur est point accordé le loisir de méditer sur l'âpre et complexe saveur de l'existence. Ils doivent sans trêve justifier leur vie ..."

Joseph Conrad, Le  nègre du "Narcisse".

*

jconrad

Qui est Joseph Conrad?

(Josef Konrad Korzeniowski)

Né à Berdichef en Ukraine polonaise en 1857.

Il fait ses études à Cracovie.

A 17 ans, attiré par l'aventure, il s'engage à Marseille  dans la marine marchande .

Voyages dans la méditerranée et en Amérique du sud.

En 1878 il entre dans la marine anglaise.

Naturalisé anglais en 1886.

Il navigue beaucoup et commence à écrire.

Pour raison de santé il interrompt ses voyages en 1894, s'installe en Angleterre et publie son premier roman: La Folie Almayer (1895).

Son oeuvre est composée de treize romans,vingt-huit nouvelles et deux recueils de souvenirs de voyage.

Mort en 1924.

*

Le nègre du "Narcisse".

Une tornade, des jours de tempête , une mer monstrueuse...Des hommes sur leur coquille de bois, le courage, la peur, les rapports humains dans  une situation extrême où la survie est en jeu. Et le thème éternel du responsable et du bouc émissaire...Conrad nous emmène dans le ventre furieux des vagues déchaînées, là où on comprend que l'aventure humaine n'est pas seulement celle de l'homme face aux éléments brutaux de la nature mais aussi la lutte  contre la nature brutale de sa condition. Un magnifique roman d'aventures et de marins ,à la mode fin 19ème...

*

Edité dans la collection "imaginaire" chez Gallimard.

Bibliographie et cinematographie. : ici

Posté par Le promeneur à 14:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Une histoire de marins...

    Me fais penser à un film fantastique sur l'univers de la marine il y a deux voire trois siècles. Peut-être l'as-tu vu,un très grand film, qualifié de chef-d'oeuvre: Master and commander. Avec un Russel Crowe tout à fait fabuleux, qui écrase un peu l'écran de sa forte personnalité (et on sait tous que c'est pas du chiqué!!). Il y a des scènes très dures, l'abandon d'un homme à la mer en pleine tempête qui est un déchirement pour tous, l'amputation d'un petit mousse, les batailles etc...la vie des marins d'autrefois qui n'était certes pas rose tous les jours.

    Ton article est très interessant Lio. Merci pour la découverte, riche idée que tu as eu là!

    Posté par Théo, 15 avril 2006 à 14:49 | | Répondre
  • Deux textes me sont restés de lui, "Coeur des ténèbres" et "Typhon". Malraux c'est inspiré du premier pour "La voie Royale"...Il y a dans Conrad, quelque chose qui remonte aux racines, à l'essentiel. Le combat du capitaine contre la tempête, dans "Typhon" est exceptionnel, ça s'élève au niveau du mythe....
    On parle peu de Conrad, c'est dommage...
    Merci Lio, de le faire réapparaitre...
    Franck

    Posté par Franck, 17 avril 2006 à 12:20 | | Répondre
  • Je ne comprends pas où est passé mon commentaire d'hier soir ... bon je recommence, je disais pareil que Franck on a tendance à oublier Conrad et c'est dommage en effet. Personnellement le livre qui m'a le plus marqué et que j'aime toujours est Lord JIM.

    Bises

    Posté par neurhone, 17 avril 2006 à 18:35 | | Répondre
Nouveau commentaire